Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
15 mars 2017 3 15 /03 /mars /2017 19:32

 

Un lutin de mes amis plantait des fleurs dans la rue, au pied d'un arbre de Judée.
C'était sa façon de lutter contre la mocheté et la puanteur de nos villes.

 

Comme souvent, le pied de cet arbre servait de décharge publique
et notre lutin, non content de planter de douces fleurs,

décida, pour fêter dignement leurs floraisons imminentes,
de leur offrir un parterre immaculé

.

 

Muni d'un gant anti cochonnerie,
il nettoya donc tout le pourtour des divers détritus
qui pullulent habituellement dans ce genre d'endroit :
papiers, emballages plastiques, cannettes, etc.

 

Fier de son travail, il imaginait déjà les fleurs écloses le lendemain matin,
égayant la vie des centaines de personnes passant quotidiennement à cet endroit.

 

Hélas, au matin, les 4 jonquilles avaient été guillotinées traitreusement.

 

Très certainement pour être retenues en otage jusqu'à ce que mort s'en suive
dans une triste pièce sans vent, sans pluie et sans soleil.

 

Ainsi s'acheva d'une façon sadique
la douce vie de quelques jonquilles innocentes.

 

*  *  *  *  *

 

En attendant, les deux jonquilles survivantes n'en menaient pas large.
Elle passèrent la semaine recroquevillées dans leur bouton,

n'osant épanouir leur corolle au grand jour.

 

Hélas, les plantes ont ce désagrément de n'être pas des spécialistes de la fuite éperdue
qui est pourtant le mode de survie le plus efficace question sélection darwinienne.

 

N'ayant pas le choix, elles se résignèrent donc, tremblantes de toutes leurs feuilles,
à éclore quelques jours plus tard.

 

Horreur ! Malheur !
Le(la) sérial killeur(euse) les attendait en embuscade.

À peine écloses, elles furent fauchées aussitôt, l'une après l'autre,
sans que notre ami lutin ne puisse voir ne serait-ce que la couleur de leurs pétales.

 

Ainsi s'acheva leurs courtes vies...

 

Heureusement, il reste quelques espoirs...
Nos amies les jonquilles ont la bonne idée de garder quelques réserves

dans un oignon coffre fort, caché au fin fond de la terre.
Là, dans la noirceur et l'humidité tellurique, elle préparent l'avenir.
Et comptent bien retenter leur chance l'année prochaine.

 

*  *  *  *  *

 

PS : Et ceux qui veulent faire remarquer perfidement qu'il ne s'agit pas de jonquilles
mais de Narcissus pseudonarcissus

je leur répond qu'il ne faut pas couper les cheveux en quatre
ni les jonquilles en deux !

 

*  *  *  *  *

 

Ci-dessous les photos du méfait
avec les deux jonquilles survivantes du premier carnage.

 

Où l'on voit qu'on se précipite pour décapiter les fleurs,
mais pas pour ramasser les détritus...

 

 

 

 

Repost 0
16 février 2017 4 16 /02 /février /2017 19:24

 

 Il y a des indigestions plus pénibles que les autres.

(Et je parle en connaissance de cause, ma dernière gastro date d'avant hier:-)

 

J'ai appris il y a quelques années que de nombreux oiseaux marins mouraient

de faim l'estomac rempli de plastique.

 

 

Aujourd'hui c'est une baleine,

on n'arrête pas le progrès parait-il !

 

 

Sciences et Avenir du 9 février 2017 :


« Après l'avoir remise à l'eau, elle est revenue s’échouer à plusieurs reprises.
Elle passait également pour exceptionnellement apprivoisée
et ne semblait pas avoir peur des hommes", poursuit le scientifique.
Pour tenter de comprendre le comportement du mammifère,
des vétérinaires ont pratiqué une autopsie.
Résultat : une trentaine de sacs en plastique obstruait son appareil digestif,
tapissant littéralement l’estomac.
Ce qui empêchait donc le cétacé de se nourrir.
Selon le scientifique, la baleine les a sans doute confondu avec des proies.
"La nourriture habituelle de cette espèce est le calmar et le poisson". »

L'article complet sur Sciences et Avenir

 

Et si vous avez l'estomac bien accroché :

Les photos de Chris Jordan

 

 

 

Mais bon, voyons le bon coté des choses,
tout cela n'est pas grave en fait, car si on continue sur notre lancée, 
en 2050 grâce à la surpêche,
les océans seront vidés de leurs poissons.

On pourra donc se servir sans soucis des ces
vastes étendues d'eau comme de poubelles sans déranger personne :-)

 

Sciences et Avenir du 5 mars 2017 :

« Car selon le World Wide Fund, les poissons pourraient bien se faire très discrets dans nos océans à partir de 2050. »

 

 

 

Repost 0
20 décembre 2016 2 20 /12 /décembre /2016 21:09

 

 

On dit souvent qu'il faut mettre à l'abri des indiscrets trop curieux nos données personnelles.

Il semble que l'inverse soit vrai.

 

Certains n'aiment pas voir accessible au public les données de scientifiques curieux
et voudraient bien « effacer » ces datas encombrantes...

Surtout en ce qui concerne le réchauffement climatique !

 

–---------------------------------

 

Sciences et avenir du 19 décembre 2016 :

 

Margaret Janz : À chaque nouvelle administration présidentielle,

les sites Web du gouvernement changent.

Et l'Histoire récente des États-Unis fournit de multiples exemples de cas

où l’accès public à des informations gouvernementales a été altéré.

 

Les expériences canadiennes et australiennes ont illustré à quel point l'accès à l'information scientifique peut être réduit rapidement.

En effet, leurs administrations réfutent le changement climatique et sont favorables au pétrole, au gaz et aux intérêts du charbon.

En Australie, sous la bannière de Tony Abbott, le financement de la science a été considérablement réduit,

certains programmes ont été éliminés complètement

et le poste du ministre des Sciences a été aboli.

 

Dans le cadre de l'administration Harper au Canada,

de nouvelles règles ont été mises en place pour permettre aux scientifiques d'obtenir la permission de parler aux médias ou au public

- processus qui a pris beaucoup de temps et qui a souvent été refusé.

Le financement et les programmes ont été coupés, de nombreuses bibliothèques scientifiques gouvernementales ont été fermées.

-------------

L’Université de Pennsylvanie (Etats-Unis) a lancé une opération de sauvegarde des données,

baptisée #DataRefuge.

Tout scientifique se sentant concerné peut ainsi mettre à l’abri ses données

dans des serveurs indépendants, internationaux.

 

Repost 0
8 décembre 2016 4 08 /12 /décembre /2016 11:55

 

 

L'autre jour, devant la Préfecture de Nantes,

j'ai failli marcher sur une grenouille.

 

Après m'être platement excusé

envers cette noble représentante de nos voisins les batraciens,

je me suis interrogé.

 

Personne n'a parlé de cette manifestation à la télé ou dans les journaux.

 

Pourtant, elle m'a assuré qu'elle vient ici tous les jours, de mère en fille depuis près de 50 ans.

 

À croire qu'elle est invisible.

À moins que ce ne soit l'humanité qui soit atteinte de myopie sélective...

 

 

 

 

Repost 0
4 décembre 2016 7 04 /12 /décembre /2016 20:25

 

Les éléphants massacrent les hommes

(plus de 500 morts par an !)

 

Ils mangent l'herbe des troupeaux,

détruisent les récoltes,

traversent les frontières sans visa.

 

Tout cela est inacceptable !

 

Les Africains et les Indiens ont le droit de manger,

d'étendre les terres cultivables,

de construire des routes pour circuler,

des habitations pour vivre,

 

n'en déplaise aux éléphants !

 

* * *

À Notre Dame des Landes, nous avons aussi le même soucis,

 

Les tritons palmés boivent l'eau de nos enfants

Les grenouilles vertes piétinent nos mares

Les campagnols amphibies nagent sournoisement en eaux troubles

 

Et surtout, ils profitent gra-tui-te-ment d'une zone humide exceptionnelle

qui fournit une eau pure à toute la région.

 

Tout cela est inacceptable !

 

* * *

 

C'est pourquoi,

afin de soutenir le juste combat de nos amis Africains,

montrons l'exemple localement !

 

Oui à l'extermination des espèces animales squattant NDDL

Oui à l'expulsion des paysans qui vivent en harmonie avec cette faune rebelle

tout en entretenant ces paysages séculaires !

 

Couvrons d'une chape de béton

cette zone de résistance à la grande civilisation financière.

 

 

Repost 0
2 novembre 2016 3 02 /11 /novembre /2016 23:19

 

L'Humanité a détruit 50 % des vertébrés ces 40 dernières années.

 

Le Monde

 

 

Encore un petit effort,

 

je suis sûr que l'on peut faire mieux !

 

 

Repost 0
2 octobre 2016 7 02 /10 /octobre /2016 20:28

 

La ville de Nantes communique beaucoup sur la transition énergétique,

l'écologie et un avenir meilleur

à coup de calicots roses pétants.

 

Voilà pourtant les calicots que souhaiterais voir en ville :-)

 

 

Repost 0
6 février 2016 6 06 /02 /février /2016 20:02

 

 

Tout le monde ou presque connait la ZAD de Notre Dame des Landes,
Mais qui connait la ZAG ? ? ?

Et pourtant, elle était là très certainement avant même
l'apparition de l'homo sapiens sapiens,
c'est dire ! ! !

 

Mais qu'est-ce donc que la ZAG  me dites vous ?

La ZAG, mais c'est la
Zone À Grenouilles
voyons !

 

* * * * *

Pour la découvrir un peu, voici en direct live,
quelques nouvelles de la ZAG de Notre Dame des Landes :


Le Capt'ain Camille Crapaud des AEL (Amphibiens en Lutte),
nous indique que les opérations d'identifications battent leur plein.


De nouveaux ZAGistes ont été découverts il a peu !

 

En effet, Mister Camille Triton Blasius, homme discret s'il en est,
était resté caché jusque là.


Certains disent qu'il a été confondu avec son homonyme Camille Triton
mais rien n'est moins sûr.
Quoi qu'il en soit, il nous a déclaré préférer rester chez lui
plutôt que d'être mal « compensé ».

C'est un amoureux de ce pays à l'eau si pure qu'elle n'a pas son pareil dans la région
et il préfère la compagnie de ses plantes locales dénommées
Sibthorpie d’Europe, Pulicaire commune et Cicendie naine
à de douteuses promesses de paradis verdoyants venues de spécialistes es-bétons...

 

C'est à peine incroyable le nombre d'amphibiens
font la fête dans le bocage sans que nous autres humains nous en doutions.
Mais que fait le gouvernement ?

 

Face à la menace des bétonneurs, la résistance s'organise.
Les crapauds épineux (Bufo bufo camillus) creusent d'innombrable terriers.
« Nous ne bougerons pas ! »  croassent-ils en coeur.

 

Quant à la Grenouille à Gilles, une certaine, Camille, elle est scotchée à sa mare
avec ses milliers de copines et montre un air obstiné,
l'air (pur) de dire « Y'en a Mare ! »

 

Gare aux grenouilles !


Ayant remarqué que les vaches laitières de nos voisins paysans
étaient garantes de leur qualité de vie,
les grenouilles sont outragées de voir ces sympathiques ruminantes
menacées d'expulsion comme de vulgaires squatteuses !
Vive les vaches !

 

Pour conclure, comme disait feu ma grand mère (Une Vache qui rit prénommée Camille) :
« Tant qu'y a d'la vache, y'a d'l'espoir ! »

 

 

Repost 0
4 février 2016 4 04 /02 /février /2016 19:42

 

 

Le paradoxe des bétonneurs de Notre Dame des Landes,
c'est qu'en « réservant » les terrains pendant plus de 40 ans,
ils ont créé malgré eux une zone naturelle à fort potentiel.


La gestion et l'entretien des zones Natura 2000 en Europe coûte 6 milliards d'euros.


Certes, c'est un coût, mais il y a un autre chiffre, ultra secret celui-là,
qu'il ne faut pas dévoiler au risque d'attirer ici
tous les fond de pensions d'Amérique et d'ailleurs :


Les bénéfices mirobolants dégagés par les Zones Natura 2000.
Un chiffre suivit de tellement de zéros qu'on croit à une faute de frappe...

Si l'on calcul le coût en services rendus
par toutes les zones Natura 2000
(épuration de l'eau, air pur, captation du carbone, tourisme, etc.)
on obtient un bénéfice de, tenez vous bien,
200 à 300 milliards ! ! !


C'est que Dame Nature est (parfois) bien faite
et nous fournis l'eau et l'air pur gra-tui-te-ment !
(oui, je sais, c'est un gros mot, mais faut savoir être vulgaire parfois
pour se faire comprendre des financiers bas de plafond)

 

Aucun fond de pension n'a rêvé d'un tel rapport coût/bénéfice !
Imaginez un peu, 60 euros de bénef pour 1 euro d'investi !

 

Et les élus seraient bien en peine d'obtenir une telle rentabilité économique
avec un aéroport,
fut-il hi-tech de chez hi-tech avec des avions en bois volant à l'eau de mer.

 

De là à transformer la Terre entière en Natura 2000
pour faire de l'humanité un peuple de milliardaires,
il n'y a qu'un pas.

 

Et le premier est de ne pas faire ce fichu +/%£*¨aéroport de +£%* !

 

Repost 0
10 novembre 2015 2 10 /11 /novembre /2015 22:37

Un petit rappel concernant la solidité de certains usagers de la route !

 

Ce dessin a été fait pour une manifestation de Place au Vélo
suite à la mort d'un cycliste sur un rond point.

 

 

Vous pouvez visionner un petit film sur cette action :

https://www.youtube.com/watch?v=eTJfoAVhIEQ

 

Où l'on voit votre serviteur en pleine action :-)

 

 

 

Question de solidité
Question de solidité
Repost 0