Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
11 mai 2009 1 11 /05 /mai /2009 16:27


Place au Vélo organise comme tous les ans la "Fête du vélo" à Nantes

Cette année, il y a une nouveauté :
une parade de vélos décorés circulera dans les rues de Nantes, tous les volontaires sont les bienvenus pour se joindre à cette joyeuse promenade nocturne :-)

Voir le programme de la fête du Vélo

Voici une partie des dessins fait à cette occasion pour la Bicyc'lettre

 


 






 

Repost 0
28 avril 2009 2 28 /04 /avril /2009 23:38


Je réessaye avec le gabarit de la veille, en faisant attention à bien tasser cette fois-ci...

Mais je mets deux seaux démoulés au sommet, ce qui est un peu haut.
Et pour éviter de perdre mon temps, je démoule de suite avant de commencer à sculpter afin d'être sûr que tout tienne.
Effectivement... ça penche... la tour de Pise avant l'heure...
qui "Pise" de plus en plus d'ailleurs... jusqu'à finir comme le phare d'Alexandrie...

J'enrage et recommence... pour le même résultat.
Décidément, deux seaux au sommet, c'est trop !

Après ces deux effondrements, j'abandonne la forme verticale que je souhaitais car le temps passe et je me rabats sur un château classique qui ne sera pas mal ma foi.





Repost 0
18 avril 2009 6 18 /04 /avril /2009 00:23
Avec le retour des beaux jours, je ne résiste pas au plaisir de commencer à mettre en ligne les quelques rares châteaux de sable fait l'année passée en tout début d'été, avant que les tempêtes n'amènent des monceaux d'algues qui rendirent impossible la moindre construction !


J'ai essayé un nouveau gabarit en bois, pas très top mais il est assez fin et donc plus rapide à remplir.
Ca gagne un temps précieux... enfin quand ca marche !
Je peine à faire tenir les 4 cotés ensemble...
Une fois fini, je sculpte le haut puis démoule le bas...
Patatra, tout s'écroule !
Je n'ai sans doute pas assez tassé le sable...
Voilà ce que c'est d'être "rouillé" après 2 ans sans pratiquer.

Ce n'est pas aussi grave que pour la cathédrale de Beauvais en 1284, mais j'enrage un peu. Une bonne heure de perdue.
Je m'y recolle et repars chercher du sable... que je tasse bien. La deuxième tentative sera la bonne.
Un château ambiance asiatique...








Qui donne une jolie ruine




Et pour voir les châteaux des années passées, c'est là :
http://jacques.clavreul.free.fr/
à la rubrique "châteaux de sable" bien évidemment.



Repost 0
10 avril 2009 5 10 /04 /avril /2009 22:17



C'est beau l'instinct :-)




Repost 0
9 avril 2009 4 09 /04 /avril /2009 01:50
Nous voici arrivé à la fête de pâques qui,
comme chacun sait,
est la fête du chocolat !

Miam !


P.S : il parait qu'il y a un gars dans le temps qui n'a pas aimé.
L'histoire ne dit pas s'il était allergique au chocolat.


Repost 0
20 mars 2009 5 20 /03 /mars /2009 23:30

Résumons en trois étapes l’histoire de l’humanité :
Aux temps de la pré humanité la force brute permet de conquérir territoire, nourriture et partenaires sexuels, l’Oberschtroumpführer en est un des avatars.
Ensuite vint le temps de la conscience et du « mais qu’est-ce que je fiche là ? ». C’est ici qu’est intervenu le Rabbimamschtroumpfévêque et son pouvoir d’asservissement spirituel.

Voici maintenant l’invention de l’agriculture, de la sédentarisation et du stockage… un début primitif de capitalisme. Grâce à cela, certains ont pu faire croire à leurs voisins qu’ils étaient nettement plus importants qu’eux et que c’était donc bien normal qu’ils aient plus.
Ainsi est né le  troisième schtroumpf de mauvais goût : Le schtroumpfkapitalist.

Le Traderschtroumpf est un schtroumpfkapitalist à la mode aujourd’hui.
Dans la terrible guerre économique qui fait rage, on retrouve un élément clef de toutes guerres, les perdants et les gagnants, dont les profiteurs de guerres ne sont pas les moindres.
Il me semble qu’aujourd’hui, il y a un certain nombre de profiteurs de guerre qui bénéficient de l’argent public, bien souvent ceux qui ont fauté. Les victimes, elles, peuvent attendre car elles ne semblent pas vitales à la bonne santé économique, à moins que ce ne soit dû à leur éloignement des centres de pouvoir… On continue le vieil adage capitaliste : privatiser les profits et socialiser les pertes, pourquoi s’en priver, cela fonctionne tellement bien !

Le traderschtroumpf est un jouet éducatif, avec lui, vous pouvez apprendre les bonnes valeurs à vos enfants pour réussir sa vie. Comment gagner des millions en ruinant les économies des entreprises, voir de pays entiers tout en criant au scandale de l’intervention étatique. Leur apprendre comment vivre à Londres car vraiment, chez les englishs, y’a moins de taxes et se rapatrier dare-dare en France dès que ça sent le roussi !
Avec le traderschtroumpf, quand vous interrogerez votre bambin en lui demandant ce qu’il veut faire quand il sera grand, il vous répondra :
« Trader au chômage, ca gagne 6400 euros par mois, trop cool ! »

C’est beau l’innocence enfantine, personnellement j’adore










Repost 0
8 mars 2009 7 08 /03 /mars /2009 01:19





Le célèbre Triangle des Bermudes enfin photographié !

Une zone pleine de danger et de mystère.

Que de gens y ont disparu,
sans doute ont-ils été capturés par les Atlantes.

Depuis, à la plage, j'évite les étoiles de mer :-)





Pour ceux qui ne connaissent pas le petit musée insolite, c'est par ici :

http://jacques.clavreul.free.fr/musee.htm



Repost 0
2 mars 2009 1 02 /03 /mars /2009 01:14


Le Rabbimamschtroumpfévêque est l’avatar de toutes les religions que l’homme s’est inventé pour donner du sens aux choses.
C’est que le cerveau humain ne supporte pas l’absurde et il cherche par tous les moyens à trouver une raison à ce qu’il perçoit… quitte à faire intervenir, et ce n’est pas le moindre des paradoxes, la foi !
Heureusement que la science et la philosophie sont arrivées depuis et permettent quelques progrès dans ces domaines sans faire intervenir des dieux à jamais hors de portée de nos sens.

Un des aboutissements de la démarche religieuse se trouve incarné par les religions du livre, toutes héritières d’Abraham. Ce qui me fâche dans ces religions mais ce qui est sans doute un des secrets de leur réussite, c’est leur égocentrisme. Elles flattent l’égo de tout un chacun en promettant la singularité et l’immortalité. Deux aspirations profondes auxquelles il est dur de résister !

Le degré ultime venant des intégristes religieux, ceux qui prétendent détenir la vérité juchés en haut de leur livre sacré. Ces tristes sires se servent de la crédulité pour asservir les autres et imposer leurs fantasmes.
Blasphémons les dieux, c’est une nécessité vitale pour notre liberté et notre santé mentale.

Dieu est bête.

Mais il ne faut pas croire que la fin des religions nous délivrerait de l’intégrisme et du fanatisme. N’oublions pas les religions laïques du XX  avec leurs dieux humains : Mao, Staline, Pol pot, etc. qui ont fait des millions de morts.



Heureusement qu’il y a la schtroumpfette pour rire un peu !










Repost 0
22 février 2009 7 22 /02 /février /2009 01:33


Il ne faut pas confondre, Oberstrumfürher et Oberschtroumpffürher


Voici un dessin qui faire rire… jaune et ce malgré la couleur bleue du schtroumpf J
L’idée est venue en entendant une conversation, quelqu’un a parlé d’oberstrumfürher et j’ai mal compris le mot. Du coup cette chimère terrifiante, mélange improbable de Schtroumpf et de SS a germé dans mon esprit torturé.

J’ai l’impression de toucher là un tabou. Les charmants petits Schtroumpfs, symboles de l’innocence enfantine, corrompus par ce qui est pour moi le symbole du mal absolu ! ! !

Bref, je mets cette image dans la catégorie « Mauvais goûts » car je ne peux pas la regarder sans une certaine appréhension, imaginant que cette création pourrait m’échapper telle la créature du docteur Frankenstein et devenir un jouet traumatisant des générations de petits enfants, faisant d’eux de parfaits petits nazillons.

C’est que si l’on se croit protégé des idéologies nauséabondes, la bête immonde rôde toujours, prête à surgir à la moindre faiblesse et notre période de crise mondiale n’est pas rassurante à ce sujet.


Pour ceux qui n’ont pas lu le « Schtroumpfissime », je recommande la lecture de cet album, petit chef d’œuvre évoquant le totalitarisme. Vive les Schtroumpfs :-)







Repost 0
16 février 2009 1 16 /02 /février /2009 22:27






Au beau milieu d’un film à mystères, où l’incompréhension se mêle à l’irrationnel, je décide d’aller boire un verre d’eau.
« Flac flac » font mes pieds en entrant dans la cuisine…
«  Flac flac ? ? ?  me dis-je, mais je n’ai pas renversé d’eau ! ? »
Horreur et putréfaction., par les dix milles océans de la galaxie! Mon entrée est inondée ! ! !
Au bas mot un demi centimètre d’eau ! ! !

Branle-bas de combat, ni une, ni deux je sors les sceaux heu non, les seaux, serpillière et autres torchons et commence à éponger fébrilement.
Tout en travaillant j’essaye d’analyser la situation, d’où cela provient-il : entrée inondée, salle de bain aussi, et ça coule dans la grande pièce ! Je subodore donc que cela vient de la salle de bain même si je ne vois rien d’anormal au premier regard.
Je débranche la prise la plus risquée, c’est que je patauge mais si je coupe le courant, je suis dans le noir total, pas facile pour éponger ! J’évacue ensuite ce qui traîne dans mon entrée et qui a commencé à prendre l’eau, je pose ça où je peux dans la grande pièce en pestant sur le manque de place, de table et de trucs en hauteur ! ! !

C’est un grand moment de solitude que d’essayer de faire trois choses en même temps et dans l’urgence. (éponger, évacuer et cogiter).

Bref, après une demi heure d’épongeage fébrile, j’arrive à circonscrire l’inondation et remonte vers la salle de bain. J’établi un barrage de sécurité et fini de protéger ce qui reste vulnérable. Je déménage mes cadres, que j’avais judicieusement placés sur les poutrelles de bois pour les protéger justement d’un cataclysme comme celui-là. Béni soit le jour d’octobre 2008 où j’ai pris cette résolution ! ! !

Le plus gros de l’urgence étant assuré, je commence à réfléchir un peu plus sereinement. Pas la peine d’appeler un plombier tant que je ne sais pas d’où ça vient. Mais j’inspecte tout, murs et plafonds intacts, canalisations évier sèches, radiateur ok, il ne reste qu’un vide sanitaire humide mais vu l’inondation, c’est normal.
Après quelques temps, je vois que le sol sèche, la fuite est donc due à un réservoir qui a l’air d’être vide à présent. Je réinspecte le radiateur mais rien !
Je revérifie tout : plafonds, murs, compteurs extérieurs… Rien de rien, à croire que quelqu’un a ouvert ma porte d’entrée, versé 2 seaux d’eau avant de repartir ! ! !
Pendant une bonne heure j’ai gambergé ainsi en pleine quatrième dimension.

Puis une idée me traverse l’esprit. Je retourne voir le vide sanitaire avec un lampe et inspecte les tuyaux, euréka, de l’eau coule le long d’une gaine ! ! !

Voilà mon mystère élucidé, ça vient d’au-dessus, je pousse un grand ouf de soulagement.
Il est 1h15 du matin, je me décide quand même à aller voir la voisine du dessus (qui se couche tard)
Toc ! Toc ! On m’ouvre, j’expose mon soucis et l’on m’annonce de suite qu’ils savent d’où cela vient !
Le trop plein de la baignoire et cassé ce qui fait que l’eau s’écoule sous la baignoire et file dans le vide sanitaire. Or, une invitée ignorant la situation, appelons la Diane, vient de prendre un bain en faisant couler l’eau abondamment par ledit trop plein ! ! !
CQFD !

Résumons la situation :
Etage 2 : bain de Diane
Étage 1 : grandes eaux
Étage 0 : chutes du Niagara ? ? ? (je n’en sais rien vu qu’elle est absente)

Je redescends serein et rassuré de pouvoir passer une nuit normale sans risquer la noyade.

Et le lendemain matin, vous me croirez si vous voulez, mais quelqu’un sonne à point d’heure et me demande « croyez vous en Dieu ? »
J’ai failli lui répondre qu’en Dieu, je ne savais pas, mais que le déluge, c’était du vécu.




Lundi 16 à 1h30 du matin :

Après m’être lavé les dents, je m’apprête à me coucher lorsque j’entends de l’eau couler dans la salle de bain. La voisine du dessus prend une douche à priori. Comme je suis devenu parano et malgré mon « barrage de serpillière » à l’entrée de la salle de bain je vais vérifier si tout va bien.
Nom d’un requin marteau, l’eau coule encore ! ! !

Je grimpe 4 à 4 les marches pour aller frapper à la porte d’au-dessus.
La voisine prenait effectivement une douche car le plombier était passé faire une réparation d’urgence le matin même. Normalement, tout aurait dû fonctionner mais entre la théorie et la pratique…
Il était moins une !

Moralités :
1 -  Il ne faut jamais se coucher tôt
2 - Je crois que je vais m’acheter un canot de sauvetage pour dormir en paix !



Le trou d'où l'eau s'est écoulée perfidement


Les grandes eaux dans l'entrée



Inondation jusqu'à l'entrée du bureau





Repost 0