Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
18 avril 2017 2 18 /04 /avril /2017 14:24

 

 

Alléluia ! Un signe nous est apparu !

 

Pan est parmi nous !

 

En effet, la Nasa vient de publier cette photo du satellite Pan qui gravite au large de Saturne.

Et tout un chacun y verra une troublante ressemblance avec un ravioli.

 

En vérité je vous le dis, cette ressemblance n'est pas fortuite.

Il s'agit à coup sûr d'un signe divin venu du Monstrueux Spaghetti Volant

daignant envoyer, à nous autres pauvres mortels,

un signe de son existence

en la présence d'un de ses fidèles anges gardiens

le très saint Ravioli Pan Nzhan-Hi.

 

Et si vous ne connaissez pas encore le MSV,

tout est expliqué par le menu ici bas :

http://zac.over-blog.fr/article-on-n-est-pas-des-nouilles-101451004.html

 

Voilà qui prouve scientifiquement à la face du monde,

l'existence sûre et certaine du MSV,

créateur de l'Univers,

des spaghettis bolognaises

et du chocolat.

 

Une vérité vraie comme celle-là,

c'est quand même mieux que tous les faux dieux

dont on nous rabâche les oreilles depuis des millénaires

sans que l'on voit l'ombre du commencement d'un début de preuve tangible !

 

 

Repost 0
15 mars 2017 3 15 /03 /mars /2017 19:32

 

Un lutin de mes amis plantait des fleurs dans la rue, au pied d'un arbre de Judée.
C'était sa façon de lutter contre la mocheté et la puanteur de nos villes.

 

Comme souvent, le pied de cet arbre servait de décharge publique
et notre lutin, non content de planter de douces fleurs,

décida, pour fêter dignement leurs floraisons imminentes,
de leur offrir un parterre immaculé

.

 

Muni d'un gant anti cochonnerie,
il nettoya donc tout le pourtour des divers détritus
qui pullulent habituellement dans ce genre d'endroit :
papiers, emballages plastiques, cannettes, etc.

 

Fier de son travail, il imaginait déjà les fleurs écloses le lendemain matin,
égayant la vie des centaines de personnes passant quotidiennement à cet endroit.

 

Hélas, au matin, les 4 jonquilles avaient été guillotinées traitreusement.

 

Très certainement pour être retenues en otage jusqu'à ce que mort s'en suive
dans une triste pièce sans vent, sans pluie et sans soleil.

 

Ainsi s'acheva d'une façon sadique
la douce vie de quelques jonquilles innocentes.

 

*  *  *  *  *

 

En attendant, les deux jonquilles survivantes n'en menaient pas large.
Elle passèrent la semaine recroquevillées dans leur bouton,

n'osant épanouir leur corolle au grand jour.

 

Hélas, les plantes ont ce désagrément de n'être pas des spécialistes de la fuite éperdue
qui est pourtant le mode de survie le plus efficace question sélection darwinienne.

 

N'ayant pas le choix, elles se résignèrent donc, tremblantes de toutes leurs feuilles,
à éclore quelques jours plus tard.

 

Horreur ! Malheur !
Le(la) sérial killeur(euse) les attendait en embuscade.

À peine écloses, elles furent fauchées aussitôt, l'une après l'autre,
sans que notre ami lutin ne puisse voir ne serait-ce que la couleur de leurs pétales.

 

Ainsi s'acheva leurs courtes vies...

 

Heureusement, il reste quelques espoirs...
Nos amies les jonquilles ont la bonne idée de garder quelques réserves

dans un oignon coffre fort, caché au fin fond de la terre.
Là, dans la noirceur et l'humidité tellurique, elle préparent l'avenir.
Et comptent bien retenter leur chance l'année prochaine.

 

*  *  *  *  *

 

PS : Et ceux qui veulent faire remarquer perfidement qu'il ne s'agit pas de jonquilles
mais de Narcissus pseudonarcissus

je leur répond qu'il ne faut pas couper les cheveux en quatre
ni les jonquilles en deux !

 

*  *  *  *  *

 

Ci-dessous les photos du méfait
avec les deux jonquilles survivantes du premier carnage.

 

Où l'on voit qu'on se précipite pour décapiter les fleurs,
mais pas pour ramasser les détritus...

 

 

 

 

Repost 0
3 mars 2017 5 03 /03 /mars /2017 22:52

 

La Politique (avec un grand P) est une noble activité au service de la communauté humaine.

Malheureusement souvent squattée par de tristes politiciens de bas étages.

 

 

Le politicien se reconnaît à

ses paradoxes.

Il est parfois très ferme quand il s'agit d'exiger le respect de certaines lois
et d'autres fois d'un laxisme déroutant.

 

Pourquoi une telle différence de traitement ?
Quel est le lien entre ces choix politiciens et le rapport des forces en présence ?

 

Après réflexion, il semble n'y avoir qu'une seule constante déterminant le choix politicien :
la puissance financière.

 

Qu'elle soit du coté des maffias avec ses dealers, ou des multinationales et des banques,

c'est de ce coté que se mettra le politicien

et non auprès des citoyens lambdas...

 

De là à dire qu'on est en ploutocratie...

 

 

 

Repost 0
Published by Zac
commenter cet article
16 février 2017 4 16 /02 /février /2017 19:24

 

 Il y a des indigestions plus pénibles que les autres.

(Et je parle en connaissance de cause, ma dernière gastro date d'avant hier:-)

 

J'ai appris il y a quelques années que de nombreux oiseaux marins mouraient

de faim l'estomac rempli de plastique.

 

 

Aujourd'hui c'est une baleine,

on n'arrête pas le progrès parait-il !

 

 

Sciences et Avenir du 9 février 2017 :


« Après l'avoir remise à l'eau, elle est revenue s’échouer à plusieurs reprises.
Elle passait également pour exceptionnellement apprivoisée
et ne semblait pas avoir peur des hommes", poursuit le scientifique.
Pour tenter de comprendre le comportement du mammifère,
des vétérinaires ont pratiqué une autopsie.
Résultat : une trentaine de sacs en plastique obstruait son appareil digestif,
tapissant littéralement l’estomac.
Ce qui empêchait donc le cétacé de se nourrir.
Selon le scientifique, la baleine les a sans doute confondu avec des proies.
"La nourriture habituelle de cette espèce est le calmar et le poisson". »

L'article complet sur Sciences et Avenir

 

Et si vous avez l'estomac bien accroché :

Les photos de Chris Jordan

 

 

 

Mais bon, voyons le bon coté des choses,
tout cela n'est pas grave en fait, car si on continue sur notre lancée, 
en 2050 grâce à la surpêche,
les océans seront vidés de leurs poissons.

On pourra donc se servir sans soucis des ces
vastes étendues d'eau comme de poubelles sans déranger personne :-)

 

Sciences et Avenir du 5 mars 2017 :

« Car selon le World Wide Fund, les poissons pourraient bien se faire très discrets dans nos océans à partir de 2050. »

 

 

 

Repost 0
1 janvier 2017 7 01 /01 /janvier /2017 22:17

 

 

Parfois,

tout est dans l'art du

zig zag !

 

 

 

 

 

 

Repost 0
22 décembre 2016 4 22 /12 /décembre /2016 20:41

 

Un cadal, 

c'est bien.

 

Deux cadals,

ça va encore.

 

Mais trois cadals ou plus,

vraiment, non, ça ne va plus du tout,

 

ça fait beaucoup trop de cadeaux !

 

 

Repost 0
22 décembre 2016 4 22 /12 /décembre /2016 20:07

 

N'oublions pas nos amis de l'espace

qui n'ont pas toujours une vie facile,

les cosmonautes, astronautes, spationautes, taïkonautes

et autres ostronautes

 

 

 

Bizarre quand même cette manie d'inventer un nom pour chaque pays.

À ce train là, on aura plus tard des

Grenadonautes, Maltonautes, Maldivonautes, Saint Kitts-et-Nevisonautes,

Liechtensteinonautes, Saint-Martinonautes, Tuvaluonautes,

Nauruonautes, Monaconautes, Vaticonautes et Sealandonautes.

 

Mais les, Tuvaluonautes,
ceux là, ils auront coulés avant d'avoir des fusées :-(

 

 

 

 

Repost 0
21 décembre 2016 3 21 /12 /décembre /2016 22:47

 

Avant hier

Mix & Remix est

Mort et Remort,

Merde et Remerde !

 

 

 

Ci-dessous, un dessin pris sur Le Monde

 

Repost 0
Published by Zac - dans Hommages
commenter cet article
20 décembre 2016 2 20 /12 /décembre /2016 21:09

 

 

On dit souvent qu'il faut mettre à l'abri des indiscrets trop curieux nos données personnelles.

Il semble que l'inverse soit vrai.

 

Certains n'aiment pas voir accessible au public les données de scientifiques curieux
et voudraient bien « effacer » ces datas encombrantes...

Surtout en ce qui concerne le réchauffement climatique !

 

–---------------------------------

 

Sciences et avenir du 19 décembre 2016 :

 

Margaret Janz : À chaque nouvelle administration présidentielle,

les sites Web du gouvernement changent.

Et l'Histoire récente des États-Unis fournit de multiples exemples de cas

où l’accès public à des informations gouvernementales a été altéré.

 

Les expériences canadiennes et australiennes ont illustré à quel point l'accès à l'information scientifique peut être réduit rapidement.

En effet, leurs administrations réfutent le changement climatique et sont favorables au pétrole, au gaz et aux intérêts du charbon.

En Australie, sous la bannière de Tony Abbott, le financement de la science a été considérablement réduit,

certains programmes ont été éliminés complètement

et le poste du ministre des Sciences a été aboli.

 

Dans le cadre de l'administration Harper au Canada,

de nouvelles règles ont été mises en place pour permettre aux scientifiques d'obtenir la permission de parler aux médias ou au public

- processus qui a pris beaucoup de temps et qui a souvent été refusé.

Le financement et les programmes ont été coupés, de nombreuses bibliothèques scientifiques gouvernementales ont été fermées.

-------------

L’Université de Pennsylvanie (Etats-Unis) a lancé une opération de sauvegarde des données,

baptisée #DataRefuge.

Tout scientifique se sentant concerné peut ainsi mettre à l’abri ses données

dans des serveurs indépendants, internationaux.

 

Repost 0
10 décembre 2016 6 10 /12 /décembre /2016 17:42

 

 

 

C'est étrange comme l'intelligence n'est pas une valeur pour " réussir " dans la vie.

Il suffit de regarder les animaux.


Les cloportes, animaux plutôt primitifs, sont parfaitement adaptés à leurs milieux,

ils se reproduisent, conquiert des territoires

et ont un avenir radieux devant eux...

À l'inverse, les éléphants, nettement plus intelligents, se voient menacés d'extinction.

 

Il en est de même pour l'humain.

Les plus frustres peuvent assez aisément arriver aux sommets des états, des maffias ou des multinationales

sans être tellement intelligents.

Il leur faut pour l'essentiel un égo démesuré, une absence notable d'éthique

et un minimum d'intelligence.

C'est d'ailleurs étonnant le nombre de psychopathes que l'on trouve parmi eux.

 

À l'inverse, vous avez d'innombrables grands esprits qui ont toujours vécus dans la misère...

Van Gogh, Éric Satie, pour ne citer qu'eux...

 

Heureusement qu'il y a des contres exemples :-)

Einstein, Pasteur, Tolkien, Vaclav Havel, etc.


 

Voici quelques citations tirés d'un article de Libération du 30 novembre 2016 pour étayer ce propos :

-------------

Notre cerveau a toutes les capacités cognitives pour la plus grande intelligence mais

 « il n’est pas fait pour penser », 

 

comme le dit le biologiste Thomas Durand (2).

 

Il est le résultat d’une longue évolution

qui a sélectionné les dispositifs cognitifs présentant un avantage pour la survie, la reproduction ou la compétition sociale.

Or, de ce point de vue, la recherche patiente d’une connaissance rationnelle des phénomènes

ne présente aucun avantage.

Pour reprendre la distinction de Kahneman (Nobel d’économie 2002),

nous avons donc un système de pensée à deux vitesses.

Sans effort délibéré pour actionner la pensée lente de la raison,

nous sommes guidés par une pensée réflexe instantanée

qui se fiche pas mal de la vérité et ne vise qu’à nous protéger, à séduire ou à combattre nos rivaux.

-------------

 Car l’important, pour la survie et le succès en société,

c’est d’être persuasif et non pas de trouver la vérité

-------------

La faute à la compétition généralisée et excessive

qui détruit les conditions nécessaires au déploiement de l’intelligence.

La pensée lente a besoin de temps et de sérénité.

Or, notre «modèle» économique sature le temps disponible pour la réflexion

et généralise le stress au travail, la rivalité, la peur du chômage ou du déclassement.

La concurrence à outrance met aux premières loges la pensée réflexe,

celle de l’animal qui lutte pour la survie et la préséance dans la meute.

-------------

Liberation du 30 novembre 2016 - jacques-genereux-stop-a-l-anerie-economique

 

Repost 0
Published by Zac
commenter cet article